Erotisme & Pornographie
17 octobre 2015
La pédophilie au féminin : le tabou des tabous
17 octobre 2015

Les préjugés ont une espérance de vie démesurée lorsqu'ils désignent le genre féminin. C'est ainsi que le socle culturel qui empêche encore de faire jeu égal entre hommes et femmes inspire toujours une atmosphère de guerre des sexes harassante. Depuis le siècle des Lumières qui l'a allaité au sein révolutionnaire, la lutte des femmes s'est dotée de divers instruments de combat que le terme actuel de féminisme est censé coaliser.Or, les belligérantes n'aspirent-elles qu'à dénoncer les tabous qui les briment et les injustices qui les menacent ? Finalement, de générations en générations, citoyennes du continent noir freudien, ne sont-elles pas les otages de leur propre talent à se faire détester ?Ce féminisme acrimonieux ne peut condenser toutes les représentations de la féminité. Au revers de cette médaille activiste doivent s'exprimer en réalité d'autres manières d'être une femme, résonnant de talents formidables. Ainsi, afin d'aider les femmes à cesser ce pugilat qui abîme leur santé, n'est-il pas plus utile de leur apprendre à jouir de cette altérité, plutôt qu'à persister à la punir par ignorance, hantise de leur quête d’égalité.C’est en accompagnant la femme dans cette démarche nouvelle d’affirmation de soi, avec la même attention et le même respect qu’il sait investir dans une relation pédagogique, que le Conseil conjugal élargit le champ de son activité au-delà de la clinique, et concours ainsi à généraliser le principe de santé sexuelle, au sens de son homologation par l’OMS dès 1974 : un concept global de qualité de vie et de défense des valeurs individuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.